Share on facebook
Share on email
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin
Share on telegram

« Si seulement j'étais
né prince »

C'est sûrement un grand honneur d'être enfant d'un roi. Combien plus être un fils ou une fille du plus grand Roi de tous?

Par JENSEN DG. MAÑEBOG

(Traduit en français par DANIEL PINNOCK)

COMMENT VOUS SENTIREZ-VOUS si vous découvrez que vous êtes un fils ou une fille légitime d’un roi?

Considérant à quel point il est difficile de faire une grande ascension d’un niveau socio-économique à un autre, beaucoup souhaitent parfois, comme une forme de rêve d’évasion ou une expression de mécontentement, qu’ils soient nés dans une famille royale, ayant des relations de sang avec le roi ou la reine régnant d’un certain royaume ou d’une certaine monarchie.

Si un tel rêve est trop impossible, d’autres se contenteraient, bien que rarement probable, d’avoir des liens avec la royauté par le mariage. De nombreux films de fiction ont utilisé et vendu cette intrigue à maintes reprises, d’autant plus qu’ils s’adressent à des téléspectateurs qui fantasment d’une manière ou d’une autre d’avoir un destin de conte de fées rag-to-rich.

Indéniablement, beaucoup, sinon tous, voudraient au moins avoir un avant-goût des avantages qui accompagnent le fait d’être un royal.

C’est sûrement un grand honneur d’être enfant d’un roi. Combien plus être un fils ou une fille du plus grand Roi de tous?

La Bible prouve que les vrais chrétiens sont de véritables membres de la famille de Dieu, le Roi des rois (I Tim. 6:15). Aux membres de l’Église du Christ qui a été rachetée par le sang du Christ (Actes 20:28 Traduction de Lamsa), la Bible dit:

«… mais vous êtes concitoyens des saints, et membres de la famille de Dieu » (Eph. 2: 19 Traduction Fillion)

«… vous étiez en ce temps-là sans Christ, privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Dieu dans le monde. Mais maintenant, en Jésus-Christ, vous qui autrefois étiez loin, vous êtes devenus proches, par le sang du Christ. » (Éph. 2: 12-13 Nouvelle Bible Segond)

Contrairement aux idées reçues, tous les êtres humains ne sont pas considérés par Dieu comme Ses enfants. S’il est vrai que tous ont été créés par lui, les gens qui se sont corrompus par des péchés «ne sont pas ses enfants» (Deut. 32: 6, 5). Et puisque tous les hommes ont péché sauf Christ (Rom. 3:23; I Pierre 2: 21-22), devenir enfants de Dieu est devenu un «droit» donné exclusivement aux personnes qui ont reçu et ont cru en Christ:

«Cependant, certains l’ont reçu et ont cru en lui; il leur a donné le droit de devenir enfants de Dieu.I ls ne sont pas devenus enfants de Dieu par une naissance naturelle, par une volonté humaine; c’est Dieu qui leur a donné une nouvelle vie.» (Jean 1: 12-13 Bible en français courant)

Et pour distinguer ceux qui croient vraiment en lui, le Christ lui-même a dit: «Mais vous ne croyez pas, parce que vous n’êtes pas de mes brebis» (Jean 10:26 Bible à la Colombe). Les brebis du Christ – ceux qui croient vraiment en Christ et donc ceux qui sont identifiés par la Bible comme étant les enfants de Dieu – se trouvent dans «un seul troupeau» (Jean 10:16) qui est l’Église du Christ (Actes 20:28 traduction Lamsa).

Heureux, donc, sont membres de l’Église du Christ en ces derniers jours, comme Dieu les considère et leur adresse: «Mes fils de loin, et mes filles des extrémités de la terre» (Ésaïe 43: 5-6 NKJV fr.), car en tant que tels, ils sont ses «héritiers» légitimes (Rom. 8:16). Cela signifie que puisqu’ils sont ses enfants, ils sont ses héritiers, héritiers avec le Christ (Rom. 8:17). Dans cette vie, Dieu ne les abandonne pas, car au milieu des troubles quand ils l’appellent, Il répondra à leurs prières (Zacharie 13: 9).

Par conséquent, même si les membres de l’Église du Christ n’ont jamais la chance d’occuper des postes gouvernementaux importants ou des commandements militaires comme le font la famille royale dans les monarchies absolues; même si elles ne figurent pas dans les grandes fonctions cérémonielles comme la pratique des redevances dans les monarchies constitutionnelles; et même s’ils ne vivent pas dans des palais, ils, étant enfants de Dieu, le Roi des rois, ont le plus grand héritage à espérer: la vie éternelle dans la glorieuse ville sainte où il n’y aura plus ni mort, ni chagrin. , ni pleurer, ni douleur (Apoc. 21: 1-4).

Les vrais chrétiens possèdent le plus grand royaume dans lequel règne leur Père, le plus grand roi. Par conséquent, ils composent une famille qui est royalement plus grande que toute autre, car ils sont « Mais vous, vous êtes la race choisie, les prêtres du Roi, la nation sainte, le peuple qui appartient à Dieu.» (I Pierre 2: 9 Bible en français courant).

 

Share on facebook
Share on email
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin
Share on telegram

The official website of Pasugo: God’s Message magazine of the Iglesia Ni Cristo (Church Of Christ), contains religious articles, Church news, and photos

Terms and Privacy Policy

We process and collect personal data based on our Terms and Privacy Policy to improve and analyze our service.